On a fait le tri n°63

On a fait le tri n°63

Note de l'auteur

Parce qu’on n’a malheureusement pas le temps de vous parler en détail de tous les bouquins qui sont passés entre nos mains, « On a fait le tri » revient sur les sorties de la planète BD.

ALIX ORIGINES – T.2 : LE PEUPLE DU FEU

Dis-moi comment tu étais petit enfant, je te dirai quel adulte tu seras. Fort de cette antienne, un brin bancale, revenons à la source d’Alix l’intrépide. On est en -58 av JC et le papa de notre héros est en bien mauvaise posture face à la trahison d’une partie des siens et à l’aveuglement des Romains. Si bien que le fiston va devoir prendre des initiatives de daron bien plus tôt que prévu, ce afin de permettre à sa famille de survivre. Un joli éclairage sur ce que sera le destin futur du blondinet.

Parfaitement adapté à un jeune public, ce récit devrait assurer de futurs lecteurs à la création de Jacques Martin. C’est malin, didactique, dessiné à merveille pour le public cible, scénarisé juste comme il faut et, enfin, pédagogique avec un cahier qui développe des points d’histoire pratique, le tout avec des traits qui ré-empruntent les codes de la BD mère.

Écrit par Marc Bourgne
Dessiné par Laurent Libessart
Édité par Casterman

JOUR J – LE GRAND SECRET (3/3)

Sont pas méga sympas, les SS. Faut avouer qu’on a connu plus joyeux drilles dans les années noires de la Deuxième Guerre mondiale. Et pis, là, manque de pot, ils ont les coudées franches vu que l’Angleterre a pactisé avec l’ennemi, viré l’homme providentiel au cigare pour le remplacer par un gouvernement philo-nazi. Seule l’Amérique, les peuples européennes veulent l’avoir et ils l’auront, peut encore inverser le cours de l’histoire. A condition que le grand secret du Reich soit éventé…

Vous l’aurez aisément saisi, on assiste à une nouvelle masterclass es uchronie du duo Pécau – Duval. Du grand art que d’envisager l’Histoire sous un angle complètement différent et inédit. Et de façon suffisamment crédible pour que l’on se laisse emporter. Pari gagné.

Écrit par Fred Duval et Jean-Pierre Pécau
Dessiné par Brada
Édité par Delcourt

ANGEL LE SANCTUAIRE DES HERETIQUES

Suit et fin de cette ténébreuse intrigue dans les Carpates roumaines. Dans la noirceur de la Transylvanie, Angel Cimarron, journaliste, et Florian Lupu, inspecteur de police de la capitale, avancent pas à pas aux côtés de ce qui semble être une victime, la grande famille Popescu. La longue fratrie domine toute la vallée et occupe tous les postes clés. De quoi en faire une cible. Mais ne paie-t-elle finalement pas ce que ses lointains ancêtres ont semé ? La réponse est, par nature, dans la question.

Très bien construit avec un jeu de couleurs et de lumière au service de l’intrigue et qui pèse véritablement sur la trame. Une enquête qui traverse les siècles et qui sait apporter son lot de surprises. A lire, bien au chaud devant la cheminée avec un bon thé noir.

Écrit par Christophe Bec
Dessiné par Claudio Montalbano
Édité par Soleil

BUONAPARTE – 1. SAINTE-HÉLÈNE

C’est l’ultime combat de Napoléon sur l’île perdue de Saint-Hélène dans l’Atlantique sud. Celui mené face à son geôlier, Sir Hudson Lowe qui s’acquitta de sa tâche avec un zèle tout britannique. Dans un huis-clos étouffant des 120 km2 de l’île, l’empereur déchu cherche à garder sa superbe mais l’ennui, son manque de possibilité de peser sur les événements et l’incapacité de se soumettre à qui que ce soit vont le mettre à mal.

Ce récit des derniers jours aborde plusieurs volets de l’histoire napoléonienne. Waterloo, l’ultime Bérézina ; la trahison des Britons alors que Bonaparte s’était mis sous leur protection, la campagne si importante d’Égypte, la solitude de l’inaction, le putatif trésor de l’empereur… Commencer par la fin peut donner envie d’aller au début, ici c’est le cas.

Écrit par Rudi Miel et Fabienne Pigière
Dessiné par Ivan Gil
Édité par Delcourt

KAROLUS MAGNUS, L’EMPEREUR DES BARBARES – 1. L’OTAGE VASCON

Qui est en mesure de contrer la montée en puissance de Charlemagne, empereur des Francs, à la fin du VIIIEe siècle ? En vrai, pas grand monde. La violence est partout mais la politique également. On suit dans cette ouverture de série le destin de trois personnages, Artza l’audacieux Vascon, Brunhilde la délicieuse Saxonne et Marwan le taiseux Wisigoth, qui croisent la destinée du petit-fils de Charles Martel.

C’est un premier acte extrêmement riche et dense. Pas de place pour, justement, la mise en place. On rentre les deux pieds dans cette atmosphère de feu et de sang. Pas de quart d’heure d’observation, il faut bien s’accrocher pour tout saisir du premier coup. Relectures (nombreuses) conseillées.

Écrit par Jean-Claude Bartoll
Dessiné par Eon
Édité par Soleil

LE DERNIER DRAGON – L’ORDRE DE DRAC

Hors-série du Dernier dragon, l’ordre de Drac nous plonge, devinez quoi, dans le monde des Drac, ces femmes aux pouvoirs nombreux et mystérieux. Elles qui commandent aux dragons Haret, qui sont courtisanes, tueuses ou encore guérisseuses. Empruntons le pas de Draga, une sublime Drac qui n’hésitera pas à tout sacrifier pour protéger sa nièce, Ley Bonham Carter. S’en suivra une épopée assez improbable qui mènera tout le monde face à un défi des plus incertains et périlleux…

Série fantastique, Le dernier dragon mêle de la fantasy et de l’histoire sans que l’un n’empiète sur l’autre. Ce hors-série amène donc un plus dans la compréhension générale du récit. Attention, show et chaud devant.

Écrit par Jean-Pierre-Pécau
Dessiné par Léo Pilipovic
Édité par Delcourt

Partager